Logo du magasin Tandem surmonté du drapeau suisse
Un vélo électrique qui roule
piste-cyclable
23 juillet 2020

Où puis-je rouler en vélo électrique?

Signalisation vélo

Où puis-je ou ne puis-je pas rouler avec mon vélo électrique?

Cette question nous est souvent posée dans les magasins TANDEM. Et elle d’autant plus d’actualité en cette période particulière, où beaucoup de communes et de villes intensifient leurs efforts pour proposer des solutions mieux sécurisées pour la circulation des vélos, qui sont appelés à être toujours plus nombreux sur nos routes.

Nous vous proposons une réponse que nous espérons complète dans cet article.

 

Un vélo électrique est considéré comme un vélo

Les vélos électriques appartiennent à la catégorie des cycles: les véhicules actionnés par la force humaine sur un pédalier. Ils sont appelés « cyclomoteurs légers » pour ceux dont la vitesse d’assistance ne dépasse pas 25km/h, et « cyclomoteurs » pour ceux dont la vitesse d’assistance peut atteindre jusqu’à 45km/h.

La seule différence au niveau de la législation entre un vélo sans moteur et un vélo électrique dont l’assistance au pédalage ne dépasse pas 25km/h (« cyclomoteur léger ») est l’âge à partir duquel un jeune a le droit de faire du vélo électrique:

  • L’âge minimal requis pour conduire un vélo électrique est 14 ans avec permis de conduire de catégorie M
  • Conduire un « cyclomoteur léger » est autorisé à partir de 16 ans sans permis de conduire

 

La particularité des vélos électriques « rapides »

Concernant les vélos électriques avec assistance au pédalage possible jusqu’à 45km/h, il y a par contre des différences supplémentaires. Sont notamment obligatoires:

  • Port du casque vélo (norme EN1078)
  • Rétroviseur
  • Permis de conduire (catégorie M dès 14 ans ou voiture dès 18 ans)
  • Immatriculation du vélo, avec plaque jaune fixée à l’arrière
  • Autocollant annuel apposé sur la plaque = assurance RC en cas de dégât causé par le cycliste
  • Certaines pistes cyclables ne peuvent pas être empruntées avec un vélo électrique rapide, sauf en éteignant le moteur (signal: « interdit aux vélomoteurs », voir ci-dessous)

 

Les bandes et les pistes cyclables

Les pistes cyclables sont délimitées par une structure «en dur» ou par une ligne continue. Elles sont souvent séparées de la route empruntée par les voitures. Ces dernières n’ont pas le droit de l’emprunter.

Les bandes cyclables sont quant à elles indiquées par des lignes de peinture discontinues.

Celles-ci étant dépeintes sur des voies réservées aux véhicules motorisés, ces derniers peuvent si besoin les utiliser pour se croiser plus facilement, aussi longtemps qu’aucun vélo ne se trouve sur la surface délimitée par la bande discontinue. Le cycliste est toujours prioritaire sur une bande cyclable.

Dans son art. 40, l’Ordonnance sur les règles de la circulation routière (OCR) indique à propos de ces bandes cyclables: «3. Les conducteurs d’autres véhicules peuvent rouler sur les bandes cyclables délimitées par une ligne discontinue (6.09), pour autant que la circulation des cycles n’en soit pas entravée.»

La bande cyclable est une piste cyclable quand il y a des vélos qui l’empruntent, et une route quand il n’y a pas de vélo.

Une bande cyclable:

Une piste cyclable:

 

Tout vélo a obligation de rouler sur la piste cyclable

Lorsqu’il y a une piste ou une bande cyclable, tout cycliste est obligé de rouler sur celle-ci. Que ce soit à vélo musculaire, vélo électrique lent ou vélo électrique rapide: cette règle est la même pour tous les cyclistes.

Cela signifie notamment qu’en cas de litige dans une situation complexe, il peut être reproché au cycliste par la loi qu’il n’était pas sur la bande ou piste cyclable. Il convient dans ce cas au cycliste de prouver qu’il n’y était pas pour des raisons de sécurité (exemple: voiture entravant la piste cyclable). En tant que cyclistes, nous rencontrons souvent des situations dans lesquels nous ne pouvons pas facilement respecter cette obligation, car les pistes cyclables ne sont pas toujours indiquées de manière logique, peuvent être discontinues ou s’arrêter brusquement, ou être entravées par des travaux ou la présence d’autres véhicules.

Mais il convient bien entendu de garder à l’esprit cette obligation en roulant avec votre vélo, tout en mettant la sécurité en première ligne: la vôtre et celle des autres usagers.

 

Vélos électriques rapides: moteur éteint

Si vous vous engagez avec un vélo électrique rapide sur une route qui indique l’un de ces deux panneaux de signalisation, il convient de le faire en éteignant votre moteur:

Zone piétonne: pousser le vélo

Rappelons aussi qu’il convient de descendre de son vélo et de pousser celui-ci dans une zone piétonne. Celles-ci sont indiquées par le panneau suivant:

 

Source d’information complémentaire:

L’Association Transports et Environnement (ATE) a créé une page regroupant les principaux signaux routiers pour utilisateurs de vélos et de vélos électriques. Nous vous invitons à visiter cette page pour y retrouver toutes les informations utiles concernant ce sujet.

La page spéciale sur le site de l’ATE: www.ate.ch/themes/velo/signaux-routiers/

Le PDF en lien avec cette même page: télécharger le PDF

 

L’équipe TANDEM vous souhaite bonne route!